Senza titolo-5_Tavola disegno 1 copia

A l'occasion du Supersalone 2021, ADI Design Museum, en collaboration avec I Saloni, présente "TAKE YOUR SEAT Solitude and Conviviality of the Chair".

Parmi les projets Alias exposés, les sièges laleggera de Riccardo Blumer, kayak de Patrick Norguet respectivement lauréat du Prix Compasso d’Oro ADI 1998 et couronné par la mention d'honneur 2016 et les emblématiques spaghetti de Giandomenico Belotti et seconda de Mario Botta. 

Du 4 au 10 septembre 2021 se tiendra le “Take Your Seat / Prenez Place - Solitude and Conviviality of the Chair / Solitude et convivialité de la chaise”, une exposition temporaire organisée par Nina Bassoli, avec un projet d'aménagement d'Alessandro Colombo et Perla Gianni.Un parcours narratif unique, allant de 1954 à aujourd'hui, permettra de découvrir comment le design a véhiculé des langages et des contenus à travers les grands changements de la société et comment il a été en mesure de réagir à chaque nouveau paradigme culturel avec de nouvelles inventions et de nouvelles valeurs.Avec trente chaises lauréates du prix Compasso d'Oro et plus de quatre-vingt couronnées par des mentions d'honneur, le parcours de l'exposition illustre l'une des histoires infinies, qui peuvent aussi l'être approfondies en consultant l'archive ADI: un patrimoine inépuisable de mondes, qui se cachent derrière l'extrême synthèse desobjets. Avec pour toile de fond les changements socioéconomiques et culturels, la chaise raconte à la fois les langages et, au fur et à mesure, les façons que l'être humain a trouvées pour s'isoler ou rester ensemble, afin de trouver concentration et personnalité individuelle ou bien agrégation et occasions de partageC'est justement au rapport entre l'isolement et la convivialité qu'est consacrée la réflexion plus profonde de l'exposition: une réflexion qui se penche sur l'histoire du design mais aussi et surtout sur les défis les plus difficiles que nous lancent notre présent et notre avenir. Distribuée sur quatre pavillons de la Fiera, aménagés pour Supersalone, l'exposition est divisée en autant de sections thématiques, avec une section supplémentaire au sein de l'ADI Design Museum, conclusion ou début idéal du parcours. Chaque section peut être considérée comme une exposition idéalement autonome, mais aussi comme une partie d'un unique discours, qui, avec d'incessantes références, déroule cette collection, unique au monde pour sa qualité et sa cohérence historique et scientifique, à travers quatre (plus un) approfondissements thématiques, chacun étant centré sur une façon particulière d'utiliser la chaise. Qu'est-ce que produit l'action de s'asseoir? Quelles pensées, quels mécanismes et quelles relations sont-ils déclenchés une fois assis? Comment nous rapportons-nous avec les autres individus et avec l'espace? Comment, la chaise, objet strictement individuel, mise en système avec d'autres exemplaires, est-elle en mesure de générer échange et partage? Regroupés en fonction de différents comportements, au lieu d'être classés par typologies et compositions, les objets exposés s'animent d'une vie nouvelle, caractérisée par une forte emprise sur la réalité et l'actualité, indépendamment de leur date de naissance.Les approfondissements thématiques sont confiés à autant de créatifs qui ont développé des recherches sur des thèmes spécifiques. Dans la section 3, consacrée au Cook Set Share / Cuisiner Dresser Partager, dans le pavillon 3 du SuperSalone, sont exposés les sièges sur lesquels nous mangeons autour de la table, des chaises qui sont au cœur de la vie domestique et des relations familiales et affectives. Le lieu où se consomme la nourriture, en relation avec celui où il est préparé (la cuisine), offre un point de vue transversal sur l'évolution de l'espace domestique, des rapports entre ses habitants et des degrés d'intimité ou de partage de cette activité au-delà du cercle familial.Ici trouvent leur place laleggera dessinée par Riccado Blumer, et kayak de Patrick Norguet.La première, la plus haute expression de la technologie appliquée au design, est une chaise empilable, née de la rencontre entre un matériau solide traditionnel, tel que le bois massif et la mousse de polyuréthane plus contemporaine et légère dont la structure est remplie. Le revêtement en placage de bois collé ou en bois tranché stratifié est fini avec un vernis transparent ou laqué en différentes couleurs. Laleggera peut être interprétée comme une réinterprétation de la devise moderniste "fidélité aux matériaux”. Sans déclarer ouvertement la technique à la base de sa réalisation ni tenter de la camoufler, la chaise laleggera évoque le confort en conjuguant le vieux et le neuf, sas obliger l'utilisateur à en prendre conscience.  Le bois est aussi le fil conducteur de kayak, la chaise développée avec des technologies traditionnelles pour créer un projet particulièrement élégant et confortable. Kayak est un produit techniquement complexe, qui se distingue par une assise accueillante, particulièrement agréable au regard et tout autant stable.  La section "The Fifth Quarter / Le Cinquième Quart" regroupe un nombre restreint de sièges, qui ont traversé cette longue et très riche histoire sans en faire cependant officiellement partie: des sièges qui n'ont reçu aucun prix, qui n'ont jamais été signalés par les différentes éditions du Compasso d'Oro, mais qui représentent malgré tout des objets essentiels au récit, justement parce qu'exclus. La sélection d'objets "antagonistes" - sièges métaphoriques, anti-modernes, symboliques, radicaux - se trouve dans l'ADI Design Museum, justement pour démontrer le fait que l'histoire de l'institution a toujours été intimement liée aux histoires parallèles de la culture et de la société et que ces parcours se nourrissent sans cesse réciproquement. On y trouve deux chaises, qui font partie de l'histoire d'Alias: spaghetti chair de Giandomenico Belotti, symbole de l'histoire du design est la première chaise d'Alias, dans la collection depuis 1979. La structure est en acier peint ou chromé, les assises et les dossiers sont produits avec le caractéristique tissage en tiges de PVC, qui suggère des expériences tactiles et visuelles inattendues. Seconda, dessinée par Mario Botta en 1982, se distingue par sa géométrie et son essentialité. La structure en acier peint cohabite avec l'assise en tôle d'acier percée, tandis que le dossier est formé par deux simples éléments cylindriques en polyuréthane noir. 

Share this!
POPUP

Required fields