Swisshouse XXXII – Rossa

Bâtie en 2017, XXXII House va bien a au-delà du concept banal de “maison”, en transformant une intervention architectonique en un manifeste – personnel et sincère – lancé par l’architecte Davide Macullo. C’est ainsi qu’est née une installation permanente site-specific, qui se penche sur le rapport entre l’homme et la nature. Mais c’est aussi une sorte d’hommage habitable au lien solide qui unit l’art et l’architecture et que le concepteur suisse a souhaité partager avec l’artiste Daniel Buren.

DMA_Swisshouse_panorama(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

Dans le décor naturaliste de Rossa, petit village intact niché dans la Vallée Calanca, le regard est tout de suite attiré par une tour colorée, aux formes organiques. Haute de deux étages, cette structure est entièrement réalisée en bois, à la seule exception du soubassement en béton, qui accueille un sous-sol. La façade est recouverte d’une alternance de bandes verticales vert, rouge magenta et blanc. Seule la présence de portes et de fenêtres en dévoile la fonction résidentielle, tandis que le contraste avec l’architecture traditionnelle des chalets situés tout autour exprime la volonté de l’architecte de briser un archétype formel.

DMA_Swisshouse_esterna_grande(1)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

Loin d’être une rébellion stylistique, l’œuvre qu’il a réalisée à Rossa se veut plutôt une réponse contemporaine à la “Cabana Primitive” di Marc-Antoine Laugier, dans une version onirique plus proche d’une vision de l’enfance. « Just like the typical house as designed by children: two vertical lines, two diagonal line for the roof, holes for letting light. This is the same thing, but completely different. »

DMA_Swisshouse_esterna_sx(1)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger
DMA_Swisshouse_esterna_dx(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

Davide Macullo affirme que, sans l’art, l’œuvre devrait être considérée comme inachevée, Dans cette perspective, le modus operandi de Daniel Buren joue un rôle clé dans le projet, grâce auquel le caractère essentiel de XXXIII House prend toute son importance. Peindre le bâtiment dans des couleurs primaires et saturées est une manière de le restituer à la nature et d’en raconter l’histoire. En d’autres termes, s’il est vrai que l’homme et la matière première sont des œuvres de la Création, pourquoi ne pas qualifier de nature ce que l’homme crée à son tour ? D’autres artistes interprètent l’essence vitale dans un contexte conceptuel, tels Flavio Paolucci et Miki Tallone, en exprimant leur esprit artistique en termes architectoniques. 

DMA_Swisshouse_interna_sx(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger
DMA_Swisshouse_interna_dx(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

À l’intérieur, la recherche de l’essentiel se poursuit, en inversant magistralement son langage. Tout d’un coup, l’espace devient mono-matière et monocolore. Le bois prédomine avec toute sa chaleur naturelle, en recouvrant presque entièrement la surface. L’open space, dénué de tout élément superflu, se présente comme un volume presque vide. On pourrait se croire dans une architecture typique de Rennie Mackintosh à l’envers : des chefs-d’œuvre géographiquement et temporellement éloignés l’un de l’autre, mais partageant le même sentiment vertueux vis-à-vis du territoire ainsi que le dialogue entre structure et environnement, entre nature et artifice. 

DMA_disegni_2d

Des objets iconiques d’Alias, sélectionnés par l’architecte, composent le vide, en complétant ce manifeste artistique. La décoration remplit à l’intérieur la même fonction et la responsabilité que celles que les couleurs de Buren  expriment à l’extérieur, en prenant en charge la profondeur intellectuelle et émotionnelle du projet. Un défi qui est loin d’être impossible à relever, si l’on considère que Alias est une des entreprises italiennes pionnières dans le dialogue entre l’art et le design, ainsi que l’un des premières à revendiquer l’exposition permanente de quelques-unes de ses pièces dans des musées d’art contemporain, tels le MoMA, l’Indianapolis Museum of Art ou le Museo Del Design di Milano, pour n’en citer que quelques-uns. Parmi ces créations emblématiques, figurent aussi des chaises de l’architecte Mario Botta, avec lequel Davide Macullo a longtemps collaboré.

DMA_Swisshouse_interna-prodotti_sx(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger
DMA_Swisshouse_interna-prodotti_dx(0)
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

Contenant et contenu se rejoignent ici pour réinventer l’archétype. Par exemple, l’architecture de Macullo se marie avec 24 chaises 24 sedie Laleggera de Riccardo Blumer, autre collègue cher au concepteur suisse. Laleggera reflète la volonté de l’œuvre car elle marque l’importance de l’intervention technologique de l’homme sur un matériau aussi traditionnel que le bois, en l’occurrence du chêne-rouvre naturel. Les petits fauteuils Slim Lounge interrompent délicatement la monochromie de l’espace avec quelques touches sobres de couleur, sur fond de paysages de forêts, visibles à travers les fenêtres. Una autre création de PearsonLloyd a personnellement été choisie par Davide Macullo : le canapé Twelve, qui permet de profiter pleinement de son confort sans la présence encombrante d’un châssis, tout en préservant la pureté formelle de l’espace environnant.

DMA_Swisshouse_esterna_serale_sx
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger
DMA_Swisshouse_esterna_serale_dx
Credits: Davide Macullo Architects
Ph. Alexandre Zveiger

Puiser dans certains principes de la bonne architecture vernaculaire peut sembler nostalgique. Recouvrir un corps qui, d’une certaine manière, appartient à la nature, peut rappeler par moments la Land Art de Christo. Toutefois, l’approche inédite et exclusive de la construction d’un édifice privé – qu’il s’agisse d’une demeure intime à l’intérieur ou d’une magnifique œuvre de public art à l’extérieur – rend le projet extrêmement moderne, à contempler comme un patrimoine commun et une valeur précieuse à transmettre aux futures générations.

alias newsletter
© Alias S.r.l. - Via delle Marine 5, 24064 Grumello del Monte (BG), Italie P. IVA 02176720163
Share this!