Alias_Salone_7 Alias_Salone_23 Alias_Salone_14 Alias_Salone_20 Alias_Salone_18 Alias_Salone_15 Salone2018_Vina_fb(1) Salone2018_Newlady_fb Salone2018_Aluzen_fb Salone2018_Enigmatic_fb Salone2018_Iko_fb(0) Salone2018_Manzu_fb

Alias @ Salone del Mobile 2018

Légèreté et innovation technologique rythment le récit conceptuel d’Alias, qui aborde aujourd’hui de nouveaux univers de recherche, à travers des éléments rembourrés, des systèmes d’assises et des objets de décoration.Salone del Mobile 2018.

C’est dans un espace essentiel, qui ne manque pas de rappels architectoniques, qu’est mis en scène Alias Gallery, concept d’exposition à travers lequel Alias raconte sa propre vision de l’habitat au Salone del Mobile di Milano, en programme du 17 au 22 avril 2018. En interprétant fidèlement l’identité de la Marque, cet aménagement retrace le parcours de recherche et d’expérimentation qui a permis à l’entreprise de développer des collections innovantes, technologiques et très légères sur le plan visuel.Elégant, sobre et facile à vivre, ce vaste espace ouvert (Hall 20 – Stand C21/D18) présente tous les nouveaux éléments des collections dans leur unicité, en donnant lieu à une suite de compositions d’habitat. Le cabinet de design Alexandra Vandersande a réalisé ce projet, en choisissant d’enrichir la narration à travers une sélection rigoureuse d’éléments, au lieu de connoter un espace domestique réel. La couleur contribue à l’abstraction conceptuelle de cet environnement, tandis que la suite évocatrice de finitions met en avant le design des différentes collections. Les structures aux tons neutres se marient avec un choix raffiné de tissus Kvadrat® et de cuirs Pelle Frau® Color System SC.L’enveloppe est une structure architectonique aérienne, caractérisée par une alternance de matériaux, qui met en valeur la vocation technologique de la Marque. A l’intérieur, les compositions tournent autour une nouvelle et ambitieuse exploration entreprise par Alias : les éléments rembourrés et les systèmes d’assises. L’exposition est en effet focalisée sur alu zen, projet modulaire de Palomba+Serafini, icône qui marque un véritable tournant conceptuel pour l’entreprise. Il s’agit d’un système modulaire, qui offre de nombreuses configurations ; une structure résolument linéaire permet de positionner des coussins et des plans d’appui en toute liberté.  Dans le sillage de la recherche conceptuelle appliquée aux éléments rembourrés, Alias présente aussi vina, nouveau canapé signé Patrick Norguet. Une ligne en aluminium moulé sous pression définit une forme organique qui accueille une composition de coussins, dessinés dans les moindres détails. La pureté des lignes et les formes essentielles, chères au designer français, se retrouvent dans le fauteuil gran kobi essentiel ainsi que dans la très polyvalente collection d’assises iko, capables de s’adapter à n’importe quel contexte. Un espace est naturellement réservé aux tables, domaine dans lequel Alias occupe incontestablement une position de leader, grâce à sa capacité à réaliser des collections qui, à travers la recherche technologiques, parviennent à défier les lois de la physique. Alias célèbre aussi le retour de la table frametable dessinée par Alberto Meda, avec un nouveau dessus en marbre blanc de Carrare, à côté de nouvelles variantes de tables à café, telles flow bowl de Nendo et tavolo zero de Ron Gilad, également décliné en version mobile zero. La sélection est complétée par une variante élégante et inédite en bois du projet sec d’Alfredo Häberli : sec wood.Alias Gallery se veut un voyage dans l’expérience conceptuelle, à travers les nombreuses révolutions culturelles et de style lancées par Alias. C’est pour mettre en valeur ces contenus que l’entreprise a fait une nouvelle fois appel à des noms prestigieux. Michele De Lucchi redessine le meuble de rangement layout pour le transformer en bahut ; Paolo Rizzato s’inspire de l’univers de la sellerie pour revisiter son fauteuil young lady en version cuir, rebaptisé new lady. Nouvelle réédition aussi pour la table manzù, dessinée dans les années 1970 par Pio Manzù pour l’appartement de la famille Agnelli. Dans un enchevêtrement d’hyperboles et d’ellipses, ce projet attire l’attention vers le centre du plan d’appui, occupé à l’origine par un chauffe-plats. Aujourd’hui, il est reproposé avec la partie centrale tournante. Une version dotée d’un système de recharge pour dispositifs mobiles est en cours de réalisation. L’espace back office, séparé de la zone d’exposition, accueille les invités avec l’élégance essentielle des canapés eleven high back de PearsonLloyd, des tables mono-pied atlas de Jasper Morrison et des kobi stool de Patrick Norguet. A l’arrière-plan, des étagères présentent les produits-phares de la collection Alias.A l’occasion du Salone del Mobile 2018, Alias débute aussi dans le secteur des objets de décoration. Pour la première fois au cours de près de 40 ans d’histoire, la Marque a choisi de réaliser des projets qui, outre à aborder le thème de l’ergonomie, explorent aussi les aspects sensoriels et esthétiques. En collaboration avec Mario Trimarchi, Alias présente sa première collection de compléments de décoration, en transformant en produits industriels la recherche de style, extrêmement décorative, de ce designer.Pendant la design week milanaise, cette collection exceptionnelle se joint aux créations de Manzù pour animer l’agencement du point de vente Alias, situé corso Monforte. Ici, dans un contexte à la fois intime et décontracté, la Marque souhaite partager les dynamique des équipes de travail qui se succèdent dans les coulisses d’un projet de design, en mettant en lumière les éléments qui caractérisent ce parcours, des ébauches initiales jusqu’au produit fini.



alias newsletter
© Alias S.r.l. - Via delle Marine 5, 24064 Grumello del Monte (BG), Italie P. IVA 02176720163
Share this!