April 4, 2017

Salone del Mobile 2017

Le stand Alias

Son architecture innovante est déterminante dans le cadre de la stratégie de l’entreprise, destinée à incarner l’esprit et les valeurs les plus profondes de la marque, le stand.

Conçu dans un plan de développement ambitieux - englobant produits, communication et réseau commercial - le stand Alias se présente comme un véritable édifice à la forte personnalité en termes techniques et de communication, imaginé par les architectes Renato Stauffacher et Andrea Sanguineti.

Le concept est une structure modulaire, entièrement démontable et adaptable à différentes situations dimensionnelles (en hauteur comme en plan), qui va au-delà de la notion de stand « à usage unique », qui a cours habituellement dans les foires et salons.

Un lieu d’exposition imaginé comme un véritable produit, qui reflète la vocation technologique d’Alias pour les matériaux de construction, la notion d’esthétique et la durabilité.

Ce projet repose sur un squelette autoporteur, solide et léger sur le plan visuel, sur lequel viennent se greffer différents panneaux tenant lieu d’éléments de fermeture et de supports de communication, une peau qui revêtira un aspect différent d'une fois sur l'autre. L’esthétique du stand repose par conséquent sur l’essence des matériaux qui le composent et sur la manière dont ils sont assemblés.

Concrètement, le stand Alias est formé d’une série de colonnes qui soutiennent une structure réticulaire en aluminium à laquelle sont reliés l’éclairage, le graphisme et les supports des parois latérales du stand.

Ces éléments forment une cage technologique à l’intérieur de laquelle des panneaux de couleurs et des matériaux différents, naturels et imprimés, peuvent être positionnés.

Les parois d'enceinte reposent sur le sol, soulignant la légèreté de la structure.

Le plafond suit la forme réticulaire de la structure et présente des ouvertures permettant d'orienter la lumière sur les produits.

Pour les parois, Alias a choisi Hexaben™ de Bencore : des panneaux alvéolaires d'aluminium à la forte connotation technologique mais surtout très esthétiques, légers, structurants et transparents.

L’éclairage du stand a été confié à The Tracking Magnet de FLOS : cette technologie exclusive intégrée dans un rail magnétique libère les lampes de leurs alimentateurs encombrants.

Le schéma d’exposition est libre et flexible : les produits sont soit posés par terre, comme sur les stands traditionnels, soit placés sur les rayonnages asymétriques, véritable bibliothèque de produits.

Au niveau planimétrique, le stand se présente comme un grand open space : en traversant cette architecture, qui offre un panorama à 360° sur les produits, le visiteur plonge véritablement au cœur de la « maison Alias », s'imprégnant ainsi de son ADN, de sa personnalité technologique et de sa singularité.

Une géométrie orthogonale au sein de laquelle solidité et légèreté, concret et abstrait, cohabitent de manière naturelle grâce à une conception de l’espace savamment pensée sur les plans esthétique et architectural.

Le nouveau stand Alias est un défi que relève l’entreprise.

La marque veut en effet prouver qu’un projet fondé sur la technologie, la recherche et la sobriété, débouche sur un produit toujours actuel, profondément charismatique et jamais obsolète.
 

L’aménagement

Au Salon du Meuble 2017, un loft à l'architecture industrielle devient la maison Alias que le visiteur parcourt librement en explorant les différentes collections.

Cette mise en scène invite à explorer et à découvrir les nouveaux produits au cœur d'un espace articulé en différents espaces, certains plus domestiques, d'autres plus abstraits.

Au milieu du stand, une grande pièce à vivre présente les canapés okome du Studio Nendo, le fauteuil avec pouf gran kobi de Patrick Norguet ainsi que les slim lounge de PearsonLloyd flanquées des tables basses biplane signées Alberto Meda.

Deux espaces différents recréent une ambiance domestique : la première grâce à la table hiwood de Gabriele et Oscar Buratti, présentée avec les chaises kobi de Patrick Norguet et elle soft d'Eugeni Quitllet ; face à elle, les chaises longues time signées Alfredo Haeberli sont protagonistes avec la collection de petites tables flow bowl de Nendo et bookshelf/bookchair de Sou Fujimoto. (messo qui si direbbero dei tavolini bassi)

Le deuxième espace propose les tables tavolo zero signées Ron Gilad avec les chaises twig comfort du Studio Nendo et taormina wood d'Alfredo Haeberli ainsi que le nouveau système de rangement cabinet zero du même Ron Gilad.

Derrière cet espace, une zone home-office avec la table frametable oval, la chaise rollingframe 52 dans sa variante soft signée Alberto Meda et cabinet zero de Ron Gilad ainsi qu'un coin détente avec slim lounge high et le nouveau pouf de PearsonLloyd.

L'espace outdoor bénéficie d'une grande visibilité. Il est animé par les nouvelles assises lounge frame soft d'Alberto Meda, dans les variantes longframe et armframe, par le fauteuil gran kobi de Patrick Norguet avec ses nouvelles finitions pour l'extérieur et par le canapé dehors signé Michele De Lucchi, proposé avec les nouveaux revêtements de Création Baumann.

Le desk qui accueille les visiteurs est matérialisé par une table TEC aux dimensions généreuses, les rollingframe 52 et le système de rangement aline de Dante Bonuccelli. Placé entre les deux accès au stand, il établit une atmosphère de dialogue avec les visiteurs.

En face, au-delà de l'espace d'exposition, une vitrine en panneaux Bencore qui sépare l'espace travail, est meublée avec les tables à piètement unique atlas de Jasper Morrison et les nouveaux kobi stool de Patrick Norguet. Côté espace de réunion, les rayonnages accueillent différents articles déclinés dans de nouvelles finitions.

L'espace back-office a été intégré dans le mur du fond : un volume, léger sur le plan visuel, qui recèle une cafétéria et un petit bureau.

Le cabinet Alexandra Vandersande a signé le projet stylistique : des éléments modernes, des pièces anciennes, des objets d'art ou du quotidien dialoguent sans règles précises apparentes.

Une sélection de tapis crée une atmosphère raffinée.

Les éléments stylistiques sont sobres car l'objectif consiste à mettre en valeur matières et couleurs au travers des éléments abstraits. L'intention n'est pas de créer un espace domestique mais d'enrichir la narration du produit à travers quelques éléments triés sur le volet qui soulignent son caractère et son originalité.

La couleur est protagoniste aussi grâce à de magnifiques finitions qui subliment les lignes des différentes collections : les structures déclinées dans des tons noir et sable sont rehaussées d'une sélection raffinée de tissus Kvadrat® et de cuirs Pelle Frau® Color System SC.

Une installation qui retrace le parcours de recherche et d’expérimentation qui a fondé l’identité d’Alias au fil des ans, et a donné naissance à différentes collections qui font toutes rimer innovation avec technologie et légèreté.

© Alias Design 2017 - P. IVA 02176720163